Evénements et voyages

Evénements et voyages

SUR LE CHEMIN 2013

Lundi 24 juin 2013

A NOTER : PENDANT LES DEUX SEMAINES DE NOTRE PERIPLE VERS ST JACQUES, LES PERSONNES DESIRANT VOIR LE BLOG DU VIETNAM DEVRONT TAPER SUR LA PAGE   2      POUR Y ACCEDER. MERCI

Mardi 25 juin 2013

Cette fois çà y est, on entame vraiment les derniers préparatifs. J'avais deux journées d'intervention au collège de Villeneuve, avec les sixièmes, pour leur faire une initiation au Tai Chi et au Kung Fu : 7 fois 26 élèves pendant une heure et demi !!! Ils ont apprécié et se sont montrés très réceptifs.

Les étapes sont prévues : pas de très grandes étapes cette année ( 20km en moyenne par jour). Normalement nous arrivons à St Jacques le dimanche 7 juin pour la messe de midi. Peut-être aura-t-on la chance de voir l'immense encensoir en action (il faut 8 hommes pour le manoeuvrer!).

En attendant il faut penser au sac : ce qui n'est pas le plus simple car plus les années passent, plus il doit rester léger ! On va calculer, compter, couper la brosse à dents en deux, pas de rasoir pendant ce temps là etc....

Sans compter le soin des pieds qu'il faut commencer dès maintenant. Jusqu'ici on a réussi à faire sans ampoule et sans tendinite, ce serait bien de terminer de la même façon.

Bon, je vais commencer à sortir mes affaires.......

Mercredi 26 juin

 Coucou tout le monde...

Je rectifie: Christian et les enfants n'ont pas eu d'ampoules...car moi, hélas, malgré tout le soin que je prends de mes pieds, j'y ai droit chaque année...alors on va gérer, encore cette année;

Bises à tous

monique

 Samedi 29 juin

Après la matinée à la mairie, on prépare les dernières affaires. Les enfants arrivent pour le goûter. Toute la famille vient passer la soirée. Demain c'est le départ. Olivier part voir Emile, son papa qui est très mal. Nous partons en étant ouvert à ,tous les événements possibles.

Dimanche 30 juin

Nous sommes partis ce matin à 9h15. On a pu récupérer Anouk un peu au dessus d'Orléans et nous sommes arrivés à Cestas, chez Geneviève, vers 17h.

Olivier nous a appelé un peu plus tard : Emile nous a quitté ce midi....

On s'occuppe des garçons, on le saccompagne dans leur chagrin et aèussi dfansd la vie qui continue.......

Le départ vers Compostelle est retardé de plusieurs jours. Nous allons tous accompagner les enfants, Raymonde et Stéphane.

Emile est parti en paix, il nous accompagnera tout au long de notre dernière étape vers St Jacques.

 

Mercredi 3 Juillet

Nous  nous retrouvons ce soir à Bordeaux, après avoir accompagné Emile au bout de son chemin.Moments d'intense et forte émotion que chacun garde au fond de son coeur. Les enfants partent avec une bougie.... lumière qui nous accompagnera et qu'ils allumeront probablement à St jacques, mercredi prochain.

 En attendant tout le monde est couché et dort  car demain le départ est   fixé à 7 heures :   10 heures de route encore avant de marcher sur le Chemin pour notre dernière étape.

Compte tenu du rythme de ces derniers jours, avec Monique nous pensions aménager et éventuellement faire la route en deux jours. Mais les trois se sont "insurgés" : " Ah non, il faut marcher vendredi !". Pas de soucis, on tient le coup aussi et demain nous dormons juste après SARRIA, une centaine de km avant St Jacques.


 

Jeudi 4 Juillet

 Ca y est, nous sommes a pieds d2oeuvre: Chapeau les enfants; ils ont ete geniaux pendant ces 800km, dix heures de route.....

Le gîte est vachememnt sympa et tout le monde a la pleine forme pour demarrer demain matin le plus tôt possible car apres les 18 degres d2hier, nous avons encore 23 ce soir et avons eu jusqu2a 33 dans l2apres midi. Donc demain depart a la fraîche:

clavier espagnol=> beaucoup de fautes de frappe......

Bonne nuit a tous a plus....


Vendredi 5 Juillet

Premiere etape de 20km: dans la joie et la bonne humeur.Un chemin magnifique au milieu des euxcalyptys, des bois de pins et des villages de la Gallice profonde. Nous avons meme suivi un petit troupeau de vaches que la fermiere emmenait dans un autre pre.


Comme d"habitude les deux derniers km ont ete les plus longs. Anouk avait hate d"arriver et mal aux pieds. Mais deux heures apres, la douche prise, la lessive faite et les massages a l"arnica egalement tout va nettement mieux.

Avec Amaury nous venons de faire le tour pour denicher le resto le meilleur et le moins cher: on a trouve, le menu du pelerin a 9 euros.

Et, au detour du chemin devinez qui nous attendait . une belle autr auche qui regardait les pelerins passer d"un air hautain tout en grignotant le grillage.

(Anouk): uñe tres jolie etape .dañs la brume ce matin j'aitais heureuse.apres 11 heures le soleil est arriver c'etait moins drole.je suis contente . j'ai bien mañger et demain on repart . gros bisous je vous aime.


 


Samedi 6 Juillet

Portomarin - Ligonde 18km

Oh que c"est dur ce matin......Les garcons ne vont pas tres vite et Anouk baille tous les 3 pas:


La moyenne diminue et nous faisons  a peine nos 3 km a l'heure. Monique est alle porter la voiture et est venu nous rejoindre. La jonction a fait du bien, mais tres vite il a fallu faire une grande pause. On en a profite pour sortir le pique nique: au menu des sardines car pas de frigo dans les gites donc nous sommes obliges de nous rabattre sur les conserves.


Depuis deux jours nous sommes au milieu d'un groupe de 160 jeunes... c'est un peu lourd, tant sur le chemin que le soir ou il est difficile d'avoir du calme. Resultat on ne dort pas assez. Alors aujiourd'hui on se decale et on s'arrete avant la grande ville.

Le gite n'accueille que 20 personnes. A peine arrivee, avant meme la douche Anouk s'est endormie....pour plus d'une heure.

Apres un bon repos nous sommes partis faire les courses a la ville la plus proche. Supermarche et comme on devait manger au gite, on s'est achete  des concombres avec du riz cantonnais dans lequel on a rajoute des lardons. Cerises pour le dessert et meme un cfe pour finir avec des m&m's. A 21h30 tout le monde etait couche.

(Amaury)" Papa , Maman AU SECOURS ! Sortez moi de la il fait trop chaud ... Je vais Mourir j'suis fatigue j'peux plus dormir alors svp ramenez moi en France avec un Camion plein de Glaces j'vous en suplie !! "

Heureusement le depart se fait tot : 7h30 et nous profitons de  la fraicheur jusqu'a 10h, heure ou le soleil apparait.



Dimanche 7 Juillet

5h ce matin branle bas dans le dortoir...les premiers sont debouts et partis dans la demie heure qui suit...a la lampe torche! Je ne sais pas apres quoi ils courent car ,en plus, on les retrouve presque tous a l'etape suivante.

Bref on a dormi quand meme jusqu'a 6h (meme Thibaud). Nous sommes les derniers ce qui nous permet de nous faire un vrai petit dejeuner, tranquille...et nous partons au jour. La fraicheur est la, c'est meme du brouillard jusqu'a 9h30.

Le pas est leger ce matin: une bonne nuit cela fait du bien a tout le monde. Palas de Rei, premier arret, avec la barre de cereale. Nous venons de faire 8 km.Le soleil se pointe deja, il faut mettre la creme avant de repartir : creme, lunettes, casquette, c'est le refrain journalier. Certains protestent sous pretexte de cheveux longs, mais la consigne est valable pour tous.

Et a la sortie de la ville Monique nous rejoint avec une nouvelle, ni bonne, ni mauvaise : il n'y a pas de gite la ou nous avions prevu de nous arreter.Donc c'est 6km de plus soit 23km au total.

La premiere partie du chemin est magnifique, sous les arbres, au milieu des eucalyptus, ca sent bon...

Midi on s'arrete pour un deuxieme encas avant de faire une courte pause dans un bistrot avant de repartir. Anouk restera avec Monique apres ses 16 km et je pars avec Thibaud et Amaury.

Arrive au gite rebelote . la belle Anouk s'endort et Monique vient de la reveiller, il est 18h.

Rien a dire, le sommeil, y a rien de tel pour recuperer: On sent l arrivee qui se rqpproche: Il nous reste a organiser nos 3 derniers jours de marche pour profiter au maximum de TOUT: la marche, le cap Finisterre et le retour. L ambiamce est differente. on sent une certaine febrilite.


 

Mardi 9 Juillet 

 

(Amaury) Papa , Maman j'vous en suplie venez me chercher ... Y'a pas de Porte dans les douches !! C'est la misere on doit se doucher avec tout le monde tout nu ! Cq fqit qu moins 4 gites qu'on a pas de portes ..
Apres les recriminations on va passer aux choses serieuses...ah, voila Anouk, je lui laisse la place..

"voila c´est demain l´arrivee !! demain que 5 ou 6 km . on va ariver le matin pour avoir le tenps d´aller chercher la compostela . aujoud´hui on a fait 16 km.il fait tres tres chaud. ce soir on mañge au restaurant er ma glace est en -trin de foñdre ."

Effectivement il faut partir de plud en plus tôt car le temps s'ameliore tous les jours: donc hier  Melide-Arzua 14km. On est parti pour une etape tranquille, en fait il fallait passer plusieurs "collines", donc ca monte et ca descend sans arret. Le soleil est arrive a 9h donc il etait temps qu'on arrive a 13h, la temperature avoisinait deja les 30 degres:

Arrivee a l'auberge : la  queue, c'est l'epoque ou tout le monde se precipite pour avoir une place....

L'auberge n'ouvre que dans 1/4 d'heure, elle a 46 places et nous sommes deja 50. Certains vont continuer pour trouver une place et nous aurons la chance d'ètre les 39,40,41,42 et 43emes.

Malheureusement les espagnols sont toujours aussi peu discrets et leur ton de voix est tres fort. Resultat, difficile de dormir, en particulier pour Anouk. En plus il fait tres chaud ce soir et bien qu'immobile dans le lit nous transpirons encore.

Ce matin  debout a 5h45 car nous avons prevu 20km pour terminer cette etape. Dur le lever, la nuit fut courte. Depart a 7h15. En fait je vais deposer la voiture a 15 km car la chaleur continue d'augmenter et nous avons des Bretonnes et des Bourguignonnes qui preferent la brume et le crachin ¡¡¡¡¡¡

On squeeze dix km pour arriver a MONTE DE GOSO : nous sommes a 5km de St Jacques....!!!!!

Demain c'est le grand jour....on vous racontera plus tard.

Bises

Mercredi 10 Juillet

OUH LA LA LA LA quelle journee.........

Cela a commence hier soir ou nous sommes arrives au gite de MONTE DO GROZO, le mont d'ou nous decouvrons la ville de Santiago. Une immense statue avec deux pelerins qui nous montre  joyeusement la ville. on apercoit les deux tours de la cathedrale !

On se couche  le coeur deja bien excite, mais nous ne sommes pas trop preses car il ne reste que 5km demain.

Debout 7h, on se prepare, petit dejeuner consequent car on ne sait pas ce qui nous attend, et c'est parti pour la derniere ligne droite. On traverse l'autoroute, la zone commerciale et la nouvelle ville de Santiago....... Et tout a coup nous voila devant la "Porte des pelerins", le coeur bat un peu plus fort et nous nous enfoncons dans la vielle ville. Voila les tours de la cathedrale, nous longeons les murs et ....nous debouchons sur la place de la cathedrale, deja beasucoup de pelerins sont la, assis, debout, s'embrassant, se prenant en photo. C'est un moment que personne ne peut exprimer, chacun le vit  pleinement a sa maniere, mais c'est tres fort.

Vous n'en verrai qu'une photo de nous cinq, mais je vous laisse imaginer:

 

 

Premier etape, c'est la COMPOSTELA, nous allons a l'endroit ad hoc et...nous faisons la queue pendant presque une heur car nous ne sommes pas seuls, et c'est comme cela tous les jours, pire le dimanche. Pendant que nous attendons une dame nous annonce qu'a la fin de la messe il y aura la mise en fonction du grand enscensoir !!!!

Genial, mais ca y est nous arrivons au bureau et chcun d'entre nous va recevoir son "parchemin", sacres reconnaissance.

Nous filons vers la cathedrale car si nous voulons une place il faut y ètre trois quart d'heure avant...effectivement c'est deja difficile. Anouk et Thibaud reussissent a se faufiler et s'assoient par terre a quelques metres de l'autel. Belle celebration, avec une dzaine de prètres italiens presents ce joue et tous les groupes de jeunes que nous avons croise pendant  la semaine.

Et, avant la benediction finale, six hommes se sont avances et ont mis en route ce fameux encensoir immense qui a trverse les taverses pendant plusieurs minutes, en montant jusqu'aux voutes . impressionnant:

En fait cette tradition remonte au Moyen Age ou les pelerins arrivaients dans un etat assez lamentable et pleins de fatigue. L'odeur etait tellement forte qu'il fallait tenter de la faire disparaìtre. Aujourd'hui, l'odeur est moindre, mais la tradition reste.

 

Avant de sortir de la celebration, nous avons pu prendre un moment de reflexion, de pensee et de silence: Les enfants ont allume la bougie recue dans l'eglise du Bois d'oingt, nous avons tous beaucoup pense a Emile et a Raymonde et a tout le monde. Puis chacun a depose sa bougie allummee sur le bord d'un pilier dans la chapelle du St Sacrement:

Retour a la vie exterieure, nous commencons par acheter des sandwichs car il commence a faire faim . Assis sur un trottoir nous degustons . Comme cela donne soif nous allons prendre un pot, a l'ombre, (deja) et nous ecrivons les cartes qui vous arriverons bientòt.

Deja 3h, il faut chercher le bus qui va nous ramener au Monte do Gozo ou nous avons laisse la voiture.

Voila, nous quittons Santiago, le coeur pleins de choses et nous filons sur Finisterra, la fin du Chemin. Les trois dorment pendant plus de trois quart d'heure. Effectivement la fatigue est la quand mème.

Finisterra . ce n'est pas fini, il faut trouver une auberge, puis apres s'ètre intalles, il faut aller a la plage . une mer bleue comme dans les cartes postales et comme nous sommes dans la baie l'eau est bonne. Mais avec tout cela il est deja 19h et nous devons aller sur le cap Finistere, la ou ñles pelerins vont jusqu'au bout et ou ils brulent leur vieux vètements, symbole de tout ce qu'ils ont laisse sur le Chemin , pour repartir tout neuf, sur le chemin de la vie.

Tout les symboles n'ont peut-ètre pas ete percus par tous, mais le paysage les a un peu "epoustoufle".

Fin de la journee au resto pour un dernier "repas du pelerin", face au port de Fisterra, retour au gìte, douches et je pense que lorsque je vais finir, ils dormiront deja:

Demain c'est l'aventure car le gìte ou nous pensions dormir est complet... et nous sommes encore a 1000km de Bordeaux. A suivre donc.

En tout cas "chapeau les enfants", vous avez ete merveilleux et on est tres  tres heureux d'voir fairt tout ce chemin avec vous.

Jeudi  11 Juillet

On coupe nos  km en deux. Cinq heures de voiture aujourd'hui et comme nous rentrons par la route côtière du nord, la pause repas et la pause goûter se fait après le bain de mer !!!!!!

Seul problème c'est qu'en arrivant a Llannes nous ne trouvons pas d'auberge. Les auberges de pélerins n'existent plus , l'auberge que nous avions repérée est pleine et l'auberge de jeunesse nous refuse car nous ne faisons pas partie de leur réseau.

Nous hesitons à faire la route cette nuit, mais la fatigue est là et ce ne serait pas raisonnable. Nous finissons par trouver dans un hôtel une chambre triple et une chambre double. Impeccable.

C'est leur première nuit à l'hôtel, je crois, : Anouk sort son "sac à viande " pour dormir, Amaury laisse ses chaussures dans le couloir........ 

 

Vendredi 12 Juillet

Dernière étape entrecoupée de bain de mer.

Geneviève nous accueille avec le champagne et, dans nos assiettes, chacun une magnifique "coquille" de poisson. 

Les enfants se couchent avec la perspective du bain de mer demain sur l'Océan.

 

Dimanche 14 juillet

Ce soir nous voici rentrés à Passy...ce n'est pas pour un feu d'artifice de fête nationale, mais c'est pas mal aussi!

Hier nous avons encore profité d'une belle journée avec Geneviève. Bain de mer au Porge (17,5° brrr...), le matin pour éviter la foule du samedi AM , et nous nous sommes mis dans l'esprit du retour: préparation des sacs et organisation du voyage...encore 600km et nous aurons presque atteint les 5000 ! ( Pour 100 km marchés...la proportion n'est pas mal!)

Départ donc ce matin vers 9h, et retrouvailles avec Aymeric pour le pique nique  à côté de Poitiers: l'art d'optimiser les trajets, car toute la famille  était venue participer au festival du jeu à Parthenay. Nous quittons Anouk là, et  et ce soir, Yannicke, Olivier et Loan sont venus avec le repas pour récupérer Amaury et Thibaud. A peine arrivés à la maison, la piscine était remise en service et les  garçons n'ont pas demandé leur reste.

Et voilà, cette aventure se termine. Cette semaine en a été un bel aboutissement, avec une ferveur particulière puisque nous avions la présence d'Emile pour nous accompagner au rythme de nos pas.

Une aventure qui s'est déroulée sur 6 années, qui nous a permis de partager des moments bien privilégiés avec "nos petits", de les voir grandir et évoluer. Une aventure faite de belles rencontres, d'amitiés vraies ( n'est-ce pas Carmen?),d'efforts, de beaux moments de plaisir et aussi quelquefois de "fâcheries"...mais il en faut bien un peu! Une petite aventure familiale qui s'inscrit dans une grande aventure humaine!

Bravo et merci à Amaury, Thibaud et Anouk d'avoir joué le jeu avec autant d'enthousiasme, à leurs parents pour leur confiance...merci à Françoise qui a fait partie de l'aventure en nous accompagnant une année. Merci aussi à Geneviève qui a marché avec nous la première année et qui nous a reçus chaque année "dans son gîte" où nous avons vu les étoiles s'accumuler d'années en années. Ne t'inquiète pas, on va bien trouver de bonnes raisons pour venir t'envahir à nouveau et te laisser une maison à nettoyer après notre passage!

Et maintenant, en attendant d'écrire notre livre illustré de photos, il nous reste à lancer en chœur le cri du cœur des enfants: " et alors, maintenant qu'on est arrivé à St Jacques, qu'est-ce qu'on fait l'année prochaine?"

Ultreia

Buen Camino a todos

Monique et Christian

 

 

 

 



24/06/2013
19 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres